Aller au contenu
Cluster Ville Durable

Publié le 20 décembre 2018

Les chambres anéchoïques de l’UPEM

Le laboratoire ESYCOM (Laboratoire d’électronique, systèmes de communication et microsystèmes) de l’UPEM nous ouvre ses portes pour nous faire découvrir ses chambres anéchoïques, un équipement plutôt rare car il est unique au niveau académique en Île-de-France.

Les chambres anéchoïques sont des chambres sans échos qui permettent de mesurer la propagation des ondes dans les circuits ou lignes et dans l’espace libre. Ces études s’appliquent sur des domaines de la vie de tous les jours et sur des domaines d’avenir : radio, télévision, téléphonie mobile, Internet, communications sans fil, radar, paiement sans contact…

Cette plateforme est nommée « Rayonnement et propagation guidée » et possède trois chambres anéchoïques. Découvrez leurs spécificités…

Qu’est-ce qu’une chambre anéchoïque

Une chambre anéchoïque est une pièce dont les parois sont particulières. Elles sont étudiées pour absorber les sons afin de supprimer les échos et les réverbérations des ondes qui peuvent fausser des mesures pour les expérimentations. Ces chambres sont également enfermée dans un caisson métallique afin de les isoler des rayonnements extérieurs.

Il est conseillé de ne pas rester dans une chambre anéchoïque plus de 45 minutes, la chambre pouvant causer une confusion mentale. En effet, le cerveau est habitué aux échos et leur absence le perturbe au point qu’une personne se rend compte immédiatement des spécificités de la chambre où il se trouve.

La mini- chambre anéchoïque

L’une des chambres du laboratoire est une mini-chambre anéchoïque de 1.6m × 1m × 1.2m. Elle est essentiellement dédiée aux puces, aux étiquettes RFID que l’on peut trouver dans les vêtements et aux antivols.

La chambre anéchoïque

Cette chambre plus grande fait 3.9m × 3.2m × 2.5m. Elle est dédiée aux expérimentations de taille plus importantes comme le rayonnement et le gain d’antenne. Une personne peut entrer à l’intérieur.

La chambre semi-anéchoïque

La chambre semi-anéchoïque est une cage de Faraday modulaire de 8.8m × 3.9m ×2.9m. Celle-ci a été cédée à la plateforme « Rayonnement et propagation guidée » par Orange Lab. Cette chambre permet de recréer de manière contrôlée un environnement de propagation électromagnétique à l’aide de panneaux réflecteurs ou absorbants et d’évaluer les propriétés réfléchissantes ou absorbantes de grands matériaux.

Cette chambre est modulable, les parois peuvent être placé en fonction des besoins des expérimentations.

La chambre réverbérante

La chambre réverbérante n’est pas une chambre anéchoïque mais son opposé. Celle-ci permet de réverbérer les sons grâce à des parois tout en métal. Elle permet de mesurer la compatibilité électromagnétique et l’efficacité de blindage pour les matériaux ou l’efficacité de rayonnement pour les antennes.

La plateforme est complétée par une salle blanche (salle sans poussières et humidité, avec une température contrôlée) dans laquelle on peut trouver un banc de mesure sous pointes de circuits micro-ondes pour des micro et nanotechnologies.

Toute l'actualité
Haut de page