Aller au contenu
Cluster Ville Durable
riccardo-annandale-140624-unsplash

Publié le 4 décembre 2018

Lutte contre le changement climatique : des investissements encore insuffisants !

Les investissements pour la lutte contre le changement climatique ont progressé depuis 2014. Or, ils restent encore insuffisants – notamment pour la rénovation des logements, le tertiaire et les véhicules verts.

En 2017, les investissements français faits en faveur du climat sont de 41,2 milliards d’euros. Cela représente une progression de 17 % au cours des trois dernières années. Et la hausse se poursuit en 2018. Ils sont estimés à 41,4 milliards d’euros, selon la dernière édition du panorama réalisé par l’Institute for Climate Economics (I4CE). Hausse qui a profité en priorité au secteur de l’efficacité énergétique avec 20 milliards d’euros d’investissements.

Or, malgré cette tendance encourageante, les investissements devraient être plus importants afin de répondre aux objectifs nationaux en matière de climat. En effet, l’I4CE estime que “le retard pris entre 2016 et 2018 représente des investissements manqués à hauteur de 40 à 90 milliards d’euros.” Et, pour rattraper le retard et couvrir les besoins initiaux, il faudrait investir entre 55 et 85 milliards d’euros par an entre 2019 et 2023. Soit un manque d’investissements annuels qui s’élève encore de 10 à 30 milliards d’euros.

Plus de moyens pour la rénovation et les véhicules bas-carbone

Trois secteurs se démarquent entre les besoins identifiés et les investissements réels :infographie-panorama-investissements-climat-2018

  • La rénovation des logements : malgré une hausse notable depuis 2014, la progression modérée du marché de la rénovation est en-deçà des ambitieux objectifs affichés dans ce secteur (en 2017, déficit d’investissement entre 5 et 8 milliards d’euros par an).
  • La rénovation du secteur tertiaire.
  • Les véhicules bas-carbone : bien que les investissements sont passés depuis 2011 de 240 millions à 1,4 milliards d’euros, le déficit d’investissement dans ces véhicules reste considérable ( 5 à 6 milliards d’euros par an).

Par contre, le niveau d’investissements sur les infrastructures de transports sont, eux, historiquement élevés … Et répondent aux besoins. L’écart avec les besoins d’investissements 2016 – 2020 est aujourd’hui inférieur à 0,3 milliards d’euros par an.

Enfin, à l’inverse, les investissements fossiles défavorables au climat représentent plus de 70 milliards d’euros. Ce sont ceux qui entretiennent la production et la consommation d’énergies fossiles en France. En 2017, ils atteignent 73,1 milliards d’euros d’investissements, soit près de deux fois le montant des investissements climat.

Téléchargez le Panorama des financements climat 2018 – I4CE

L’Institute for Climate Economics

logo_I4CEL’I4CE est un think tank qui fournit aux décideurs publics et privés une expertise sur les questions économiques et financières liées à la transition écologique et énergétique. Fondé par la Caisse des Dépôts et l’Agence Française de Développement, l’organisme contribue à mettre en œuvre l’Accord de Paris. Mais aussi à rendre au niveau mondial les flux financiers compatibles avec un développement faiblement carboné et résilient au changement climatique.

Le “Panorama des financements climat” est une étude qui, quant à elle, recense les dépenses d’investissement en faveur du climat en France. Elle analyse aussi la manière dont ces dépenses sont financées. Ainsi, l’étude dresse une cartographie des flux de financement en faveur du climat.

Découvrez l’I4CE.

Toute l'actualité
Haut de page