Aller au contenu
Cluster Ville Durable

Publié le 1 juin 2017

MOOC : un outil pour la transition écologique ?

Le MOOC (Massive Open Online Course) apparaît comme un outil pertinent de diffusion des connaissances, de formation aux problématiques émergentes et de fédération des acteurs autour de la transition écologique.

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire, en charge des relations internationales sur le climat, a publié en mai 2017 une étude présentant une analyse de la production de MOOC sur le développement durable entre 2014 et 2016, ainsi que les atouts et faiblesses de cet outils pour accompagner la transition écologique.

Désormais, vous pouvez télécharger cette étude au lien suivant : Théma – MOOC transition écologique

MOOC : une innovation pédagogique favorable à la transition écologique ?

Le MOOC, parcours pédagogique digital, a émergé depuis 2010 comme un outil pédagogique numérique de plus en plus utilisé qui repose sur les leviers de la transition numérique :

  • audience : la capacité à toucher un large public cible
  • vecteur de transformation : la capacité à renouveler les pratiques pédagogiques
  • structuration d’un écosystème : la capacité à créer des communautés d’apprenants et d’experts

Fondé sur la gratuité et l’accès du plus grand nombre aux ressources pédagogiques, le MOOC a pour objectif de diffuser largement des savoirs, compétences et pratiques, aux échelles nationale et internationale.

Entre 2014 et 2016, le nombre de MOOC en français sur les thématiques de développement durable a crû de manière exponentielle, avec une prépondérance notoire des approches sociétales (économie, gouvernance, innovation), ainsi qu’un traitement important des enjeux de biodiversité et d’énergie-climat. Les MOOC correspondent souvent à des signaux institutionnels et politiques contemporains : par exemple, la loi de transition énergétique pour la croissance verte et la COP21 ont stimulé la production de MOOC sur les questions énergétique et climatique.

D’ailleurs, trois objectifs principaux ont pu être identifiés, sans être exclusifs :

  • En premier lieu, sensibiliser et acculturer le plus grand nombre aux thématiques et enjeux du développement durable
  • En second lieu, former pour accompagner les acteurs et les citoyens à prendre en compote dans leurs activités les questions de transition écologique
  • En troisième lieu, faire émerger des sujets absents des cursus de formation présents, fédérer une communauté d’expert et d’apprenants sur des thématiques émergentes telles que santé-environnement ou les pratiques agroécologiques. Le MOOC devient alors un espace de construction de la connaissance et de débat.

Découvrez la suite et la conclusion de l’étude en la consultant en ligne : Théma – MOOC transition écologique

 

 

 

Toute l'actualité
Haut de page